Accueil Assurance Quelles sont les garanties obligatoires pour une assurance emprunteur ?

Quelles sont les garanties obligatoires pour une assurance emprunteur ?

Faire un prêt, c’est s’assurer d’avoir réuni toutes les conditions idoines. Vous devez entre autres penser à l’assurance emprunteur. Vous aurez droit à des garanties obligatoires. En voici la liste.

La garantie décès

Dès lors que vous contractez un prêt, le créancier a besoin de garantie pour être certain de rentrer en possession de ses fonds vaille que vaille. C’est pour cette raison qu’il vous demande de souscrire à une assurance emprunteur. Dans le cas d’espèce, l’on sait que la faucheuse ne prévient pas. C’est pour cette raison que l’assurance prend ses dispositions. Elle se couvre au cas où vous partiriez plus tôt que prévu.

Lire également : Comment calculer son assurance groupe ?

La garantie décès est obligatoire pour tout le monde. Il n’y a pas de question d’âge. Il est vrai que l’on considère que les plus vieux sont plus proches de la tombe. Toutefois, les jeunes ne cessent de mourir aussi avec la même fréquence. La garantie décès assure que vous réglerez votre ardoise mort ou vivant. Si vous êtes vivant, vous le ferez vous-même. Si vous mourez, l’assureur s’en occupera à votre place.

La garantie perte totale et irréversible d’autonomie

La garantie perte totale et irréversible d’autonomie est souscrite pour couvrir l’emprunteur en cas d’immobilité irréversible. Il arrive des moments où l’on subit les circonstances de la vie. Les séquelles sont tellement profondes que l’on ne peut plus rien faire sans aide extérieure. L’on est alors soumis à un autre individu et on dépend entièrement de lui, même pour les gestes élémentaires. Dans ce contexte, l’on ne peut alors pas travailler. L’assureur est tenu de verser les mensualités jusqu’à total remboursement de la dette.

A découvrir également : Tout ce que vous devez savoir sur l'assurance accidents du travail

Il faut indiquer qu’après 65 ans, l’on n’a plus droit à cette garantie. Cela suppose que ce n’est plus vraiment une question de perte d’autonomie, mais de vieillesse.

Les garanties invalidité permanente totale et invalidité permanente partielle

Pour profiter des garanties suivantes, il faut devenir réellement invalide dans le monde professionnel et du point de vue fonctionnel. Cette garantie est une précaution préalable pour le prêteur. La banque rend ces garanties obligatoires pour récupérer ses sous chez l’assureur en cas d’invalidité.

Il est à noter que la garantie invalidité permanente partielle se trouve définit par un taux d’invalidité compris entre 33 et 66 %. Quant à la garantie invalidité permanente totale, il faut se mettre au-delà de 66 %.

La garantie interruption temporaire de travail

Les employeurs n’ont pas toujours une vue globale de la situation de l’employé avant de le réduire au chômage. Dans ce cas, avec toutes vos dettes, vous n’avez plus vraiment de poids financier. Vous êtes alors sans source de revenus avec des mensualités à gérer. L’assureur s’arrange alors pour prendre le relai.

Il ne faut pas que ce soit une démission ou un licenciement pour faute ou une rupture de contrat. Dans ces cas, l’on suppose qu’il s’agit d’un fait normalement prévisible. L’assureur ne peut pas vous suppléer. Il n’est présent que pour un fait d’interruption temporaire de travail indépendant de votre volonté comme un licenciement économique.

ARTICLES LIÉS