Accueil Défiscalisation Comment défiscaliser ses revenus de SASU ?

Comment défiscaliser ses revenus de SASU ?

Vous vous demandez comment défiscaliser vos revenus de SASU ?

Encore appelée Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, la SASU est une forme juridique fonctionnant par défaut sous le régime fiscal de l’IS. Celui-ci augmente à mesure que le bénéfice de la société évolue, ce qui n’est pas toujours avantageux pour les entrepreneurs.

Lire également : Effectuer un test pour connaitre le montant de défiscalisation

La défiscalisation des revenus de SASU intervient donc pour réduire le montant total de l’impôt à payer à l’administration fiscale. Ceci passe par la création de charges dont les montants sont déductibles du bénéfice imposable. Voici comment s’y prendre.

Agir sur la rémunération du président de la SASU et du salarié

La gestion des rémunérations versées au président de la SASU ou au salarié reste une astuce de défiscalisation très connue. En effet, une bonne optimisation est possible, car ces charges sont déductibles de la base du revenu soumis à l’imposition par l’administration fiscale.

A lire également : Découvrez les multiples formes de défiscalisation immobilière et leurs nombreux avantages

Pour réussir, il s’agira par exemple d’augmenter la rémunération salariale du président. Celle-ci sera déduite du bénéfice imposable au même titre que les charges sociales induites. Alternativement, on pourra choisir de compenser le paiement des salariés via un système d’octroi de primes.

Au-delà des dividendes, le président associé unique de la SASU peut se faire verser les intérêts s’il a fait des avances à la société. Dans certaines limites, ces intérêts peuvent être déduits du bénéfice imposable. On parlera donc de la rémunération via le compte courant associé.

Faire appel à un expert-comptable

L’intervention d’un expert-comptable est essentielle pour défiscaliser ses revenus de SASU de façon optimale. Il y va de l’intérêt général que le président associé unique le consulte dès le début des activités commerciales.

L’expérience de ce professionnel permettra d’identifier efficacement les leviers clés à activer pour réduire la charge fiscale de la société. Dans l’idéal, son intervention doit se faire durant votre bilan comptable pour que vous puissiez bénéficier d’une fiscalité sociétale avantageuse et optimisée.

Recourir aux crédits et réductions d’impôt

Les crédits et réductions d’impôt constituent aussi d’excellentes alternatives pour défiscaliser les revenus en SASU. Il s’agit de dispositifs fiscaux destinés à favoriser la baisse du montant total d’impôt à verser à l’administration fiscale.

Selon les activités de votre société, vous pourrez défiscaliser en utilisant le crédit d’impôt innovation, le crédit d’impôt apprentissage, le crédit d’impôt sur les dépenses de prospections commerciales, etc. Pour la réduction d’impôt, celle sur les dépenses de mécénat reste la plus utilisée.

Installer votre société dans l’une des zones aidées

Dans le but de dynamiser économiquement certaines zones, l’État accorde des avantages fiscaux aux entreprises et sociétés qui s’y installent. Ces avantages peuvent s’étendre d’une réduction d’impôt à une exonération totale des impositions sur les bénéfices durant une période.

Si donc aucune restriction ne vous contraint dans le choix de la zone d’implantation de votre SASU, vous pourrez entre autres choisir les Bassins d’Emploi à Redynamiser (BER), les Zones de Revitalisation Rurale (ZRR), les Zones de Restructuration de la Défense (ZRD), les Zones d’aides à finalité Régionale (ZFR), etc.

Profiter du report des déficits sur les bénéfices futurs

Un autre avantage de la forme juridique qu’est la SASU est le stock de déficits dont elle dispose. Dans le cas où l’exercice d’une année serait déficitaire, il sera alors possible de reporter le déficit sur les futurs bénéfices.

Dans cette opération de report, le déficit est considéré comme une charge déductible et ne sera donc pas imposable. L’opportunité de la démarche s’avère capitale lorsqu’on sait qu’en général, la société ne réalise toujours pas de bénéfices au début de son activité.

ARTICLES LIÉS