Accueil Immo Achat d’une maison neuve en 3 pièces : comment bien se renseigner avant de se lancer ?

Achat d’une maison neuve en 3 pièces : comment bien se renseigner avant de se lancer ?

Faire l’achat d’une maison n’est jamais une tâche facile, on y engage beaucoup d’argent, les économies d’une vie pour la plupart. Quelles informations il faut avoir en main pour décider sereinement et où les trouver ?

Collecter des informations à la mairie

L’achat d’une maison neuve en 3 pièces peut se faire de plusieurs façons : maison déjà construite – clé en main, en VEFA, maison à construire sur votre terrain ou un terrain en lotissement. Là où il faut absolument se renseigner, c’est quand vous avez un projet de construction sur un terrain à acheter à un particulier. Il faut s’assurer auprès de la mairie de la constructibilité du terrain.

A lire également : Les meilleurs conseils en épargne immobilière

Si vous avez affaire avec une maison déjà construite par un promoteur ou un constructeur en CCMI, c’est qu’il s’est déjà occupé de tout vérifier en ce qui concerne la constructibilité du terrain. Si le terrain n’est pas encore viabilisé, il faut inclure la viabilisation dans votre budget. Si c’est pour la construction d’une maison neuve, il faut également se renseigner auprès de la mairie à propos du PLU.

Visiter le site georisques.gouv.fr

Saviez-vous qu’un terrain viabilisé n’est pas forcément constructible ? Un terrain viabilisé est aménagé et a accès à l’électricité, l’eau, le gaz ainsi qu’au réseau d’assainissement. Ce n’est pas pour autant qu’il soit immédiatement constructible. Vous pouvez vous renseigner à propos des risques que présentent le terrain qui vous intéresse ou le terrain sur lequel est construite la maison qui vous intéresse.

A découvrir également : Mobil home en camping : conseils pour un achat réussi et rentable

Le site georisques.gouv.fr vous donne des informations sur les risques technologiques et les risques naturels. Bien que l’inondation soit le risque naturel le plus important en France, il ne faut pas sous-estimer les autres risques comme les feux de forêt, les mouvements de terrain, l’avalanche, le séisme ou encore le volcanisme.

Il en est de même pour les risques technologiques tels que la rupture d’un barrage hydraulique, les accidents industriels ou de transport de matières dangereuses. En informant l’adresse de la maison qui vous intéresse sur georisques.gouv.fr, vous obtenez l’ensemble des informations se rapportant aux risques auxquels elle s’expose et aux solutions envisageables pour en réduire la vulnérabilité.

Se renseigner sur le marché local

Bien qu’il puisse toujours y avoir une grande disparité entre deux maisons construites dans un même quartier, cela ne doit pas vous empêcher de mener votre enquête sur le coût moyen qui s’y pratique. Actuellement, il est facile d’obtenir l’estimation de la valeur d’un bien auprès de nombreux sites internet.

En ligne, outre les sites d’agences immobilières, vous pouvez consulter deux types de bases de données : Demande de valeurs foncières et Patrim. Vous pouvez également vous rapprocher directement d’un professionnel : un notaire ou un agent immobilier.

Bien se renseigner sur ce qui se cache derrière le prix annoncé

Très souvent, on vous présente un prix d’achat qui ne représente pas tout. Vous lisez par exemple 200 000 euros pour une maison neuve en 3 pièces avec jardin et accès cellier et garage. On vous présente 75 mètres carrés de surface habitable, chauffage par PAC conforme à la RE 2020, etc.

Le prix n’inclut pas souvent la fourniture et la pose des appareils sanitaires, des revêtements de sol dans les chambres et la salle d’eau. En règle générale, il faut également prévoir en sus l’aménagement intérieur et la peinture ou encore les raccordements, voire le prix du terrain. Il faut voir si le coût total de l’acquisition correspond au budget que vous vous êtes fixé.

ARTICLES LIÉS