Accueil Immo Comment éviter les impayés de loyer ?

Comment éviter les impayés de loyer ?

En tant que bailleur ou propriétaire d’un local, il est important de savoir comment éviter les impayés de loyer. Heureusement, il existe des techniques et des méthodes préventives qui permettent d’éviter une telle menace. Elles vous protégeront par la même occasion de l’insolvabilité de votre locataire. Pour ce faire, voici quelques conseils et mesures pratiques pour contrecarrer les problèmes de loyers impayés.

La recherche d’informations sur le futur locataire

C’est le premier réflexe pour tout propriétaire avisé. En effet, un bon bailleur a l’obligation de se renseigner sur les antécédents de son futur locataire. Cela pourra à coup sûr lui éviter de mauvaises surprises.

A lire en complément : Investir dans l’immobilier neuf : les avantages !

Il doit vérifier premièrement si le locataire est de bonne moralité. Il s’agit ici de mener des enquêtes dans les différents espaces précédemment loués par son locataire. Cela lui permettra de connaître ses antécédents, et s’il est digne de confiance. Il est question ici de déceler la bonne foi, le respect de la parole, l’honnêteté, le sens du relationnel de son futur locataire.

Un bailleur doit également s’assurer que son locataire soit solvable ou dispose de revenus capables de supporter normalement son loyer à l’échéance.

Lire également : Pourquoi choisir un logement à Caen ?

La rédaction d’un bon contrat de bail

La rédaction d’un contrat en général est un art. En matière de bail, un contrat bien ficelé vous permettra en tant que bailleur, de faire face aux arriérés de loyers. En effet, dans le contrat de bail, il est fait mention des clauses telles que la clause résolutoire. Cette dernière a pour but de donner la possibilité au bailleur de résilier unilatéralement le contrat de bail.

Avant de signer le contrat de bail, le bailleur doit exiger l’envoi de certains documents par le locataire. Il s’agit des pièces suivantes :

  • Une copie pièce d’identité ;
  • Un justificatif de revenu ;
  • Un justificatif de travail ;
  • Un justificatif d’imposition.

N’acceptez jamais que ces documents vous soient fournis après la signature, car de nombreux cas d’impayés découlent de là. Vous pouvez même aller jusqu’à imposer à votre futur locataire le versement d’une caution en guise de garantie.

L’anticipation de l’échéance du loyer

Un bailleur averti est une personne qui doit être capable d’anticiper les éventualités capables de causer des impayés de loyer. Il y a même un adage qui stipule « vaut mieux prévenir que guérir ». De ce fait, sachant que l’échéance approche, le bailleur doit notifier, voire rappeler au locataire qu’il doit payer son loyer. La notification peut se faire par courriel ou par simple message.

Ce formalisme est important, car un impayé de loyer est souvent dû à plusieurs facteurs indépendants de la volonté du locataire. Ça peut être l’oubli, un accident ou une maladie. Dans le langage juridique, il s’agit d’une mise en demeure adressée par le bailleur au locataire. Ce dernier se voit alors dans l’obligation de répondre dans les meilleurs délais, afin de ne pas se voir condamné pour mauvaise foi.

L’assurance loyers impayés et un bon climat social

Bien évidemment, même lorsque vous avez pris toutes les précautions possibles pour éviter les impayés de loyer, le risque subsiste. C’est pourquoi vous devriez souscrire à une assurance loyers impayés. En effet, il arrive la plupart du temps que les loyers non réglés découlent des aléas. Il peut s’agir d’un divorce, de la perte d’un travail ou d’une perte financière colossale.

Si vous hésitez dans le choix, il est recommandé d’aller vers des assurances mutualistes. La raison de cette préférence est simple. En effet, ces dernières sont conçues comme une mutuelle santé dont la finalité n’est pas la recherche du profit. En cas d’impayés ou de sinistre, vous obtiendrez votre paiement en toute sérénité.

Une autre manière de contrecarrer les impayés de loyers est la qualité des rapports locataire-bailleur, faisant office de filet de sécurité. En tant que bailleur, vous devez créer et favoriser une relation de confiance, apaisée et sereine, et ce dès la première prise de contact. Même s’il est vrai que le rapport de force est en faveur du bailleur avant la signature du contrat, une fois que c’est fait, tout change.

Voilà ainsi compilées et détaillées les meilleures alternatives dont disposent les propriétaires pour éviter les impayés de loyer. Même si elles ne permettent pas d’éradiquer complètement le problème, elles permettent tout de même de l’anticiper. Si malgré tout cela les problèmes d’impayés subsistent, la saisie d’un huissier est fortement recommandée.

ARTICLES LIÉS