Accueil Immo Les SCPI : que faut-il savoir à propos ?

Les SCPI : que faut-il savoir à propos ?

Communément appelées SCPI, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont des instruments d’investissement de plus en plus appréciés sur le marché immobilier. En effet, en plus d’offrir une rentabilité attractive, elles permettent de participer collectivement à l’acquisition d’un portefeuille diversifié sans gérer les biens directement.

Mais, est-ce uniquement à cela que se limitent les SCPI ? N’y a-t-il pas d’autres aspects que l’on devrait leur découvrir ? Si vous vous posez la même question, voici ce que vous devriez savoir.

A lire également : Comment interdire Airbnb dans une copropriété ?

Présentation et caractéristiques des SCPI

Comme vous le savez déjà, les SCPI sont des véhicules d’acquisition qui permettent à un grand nombre de personnes de partager des investissements dans des biens immobiliers. Elles représentent la solution idéale pour ceux qui souhaitent jouir des avantages de ce type de placement sans les contraintes liées à la propriété et à la gestion.

Caractérisées par plusieurs éléments, elles sont principalement connues pour leur potentiel de rentabilité. En effet, en y investissant, les souscripteurs peuvent facilement bénéficier des revenus locatifs générés par les biens immobiliers détenus par la société.

A lire également : Attribution logement social : procédure et conseils chez Loc Annonce

De même, en raison de la diversification qui leur est connue, les bailleurs de fonds pourront également réduire les risques liés à la concentration sur un seul actif.

Avantages fiscaux des SCPI

Outre ces caractéristiques « positives », les SCPI présentent également de nombreux avantages fiscaux.

En effet, en choisissant ce type d’investissement, il est plus facile de bénéficier d’une déduction des charges liées à la détention des biens.

De plus, cette option de placement offre la possibilité de loger des SCPI dans un contrat d’assurance vie. Ainsi, dès qu’un souscripteur opte pour cette possibilité par exemple, il fait jouir d’une fiscalité intéressante de l’assurance vie à la succession. Autrement dit, les sommes investies dans son contrat pourront être remises aux bénéficiaires désignés sans passer par la procédure de transmission classique.

Fonctionnement et gestion des SCPI

Le fonctionnement des SCPI repose sur le principe de mutualisation des placements. En d’autres termes, les investisseurs, appelés les souscripteurs, achètent des parts de la SCPI. Ce qui leur donne ensuite droit à une portion proportionnelle des revenus générés par les biens immobiliers.

L’administration globale est quant à elle confiée à une société de gestion agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Celle-ci se charge de l’acquisition, de la valorisation et de la vente des actifs détenus par la SCPI. Elle est également responsable de la distribution des revenus aux souscripteurs.

Risques et contraintes des SCPI

Malgré les avantages qu’offrent les SCPI, il est important de prendre en compte les risques et les contraintes associés à ce type d’investissement.

Ainsi, les revenus distribués par les SCPI ne sont pas toujours garantis et peuvent varier en fonction de la performance des biens immobiliers détenus par la société. De même, ils dépendent aussi du taux d’occupation des biens et des conditions locatives.

En sus, il convient de souligner que la valeur des parts de SCPI peut fluctuer en fonction du marché immobilier et de la demande des investisseurs. Il est donc tout à fait possible de subir une perte en capital si les parts sont revendues à un prix inférieur à leur valeur d’achat.

ARTICLES LIÉS