Accueil Immo Les meilleurs conseils en épargne immobilière

Les meilleurs conseils en épargne immobilière

Il est possible d’investir dans l’immobilier de différentes manières. La première consiste à devenir directement propriétaire d’un bien immobilier. La deuxième consiste à louer une résidence secondaire ou un appartement et nécessite donc un capital de départ assez important. La troisième solution fait référence à l’épargne immobilière indirecte.

Elle passe par deux voies distinctes, soit en souscrivant à une assurance vie incluant des actifs immobiliers, soit en investissant dans des placements tels que les SCPI ou les OPCI. La facilité, le peu de contraintes, et les rendements conséquents sont les principaux atouts de cette épargne immobilière. Pour vous mettre dans l’état d’esprit des pros, nous avons rassemblé les conseils essentiels de l’épargne immobilière.

A lire également : Aménagement et décoration de maison

Choisir le bon type de placement : SCPI, OPCI

Pour épargner, il existe des solutions courantes et basiques, comme le livret A ou le PEL (Plan Epargne Logement). Mais ces placements financiers présentent l’inconvénient d’un taux d’intérêt faible. De nombreux épargnants s’intéressent donc à des solutions plus rentables. L’épargne immobilière ou la pierre papier fait référence à des placements comme la SCI (Société Civile Immobilière), la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ou l’OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier). Il est important de distinguer une SCPI d’un OPCI.

Lire également : Comment obtenir une fiche d'immeuble ?

En optant pour un placement financier via une SCPI, l’investisseur acquiert des parts d’une société de gestion qui détient un patrimoine immobilier. En échange de son investissement, la société lui verse une partie des loyers perçus. La société est tenue de communiquer ses résultats, ses revenus et son patrimoine immobilier à ses investisseurs. Vous pouvez aller sur le site de Primonial Immobilier pour en savoir plus.

Un OPCI va proposer des parts d’un fonds immobilier, qui sera composé d’actifs immobiliers directs ou indirects, mais aussi de titres (actions, obligations) et de liquidités. La diversification caractérise ce type d’investissement, alors que les SCPI s’occupent essentiellement d’un portefeuille immobilier direct.

Une SCPI ou un OPCI gère un portefeuille immobilier. Pour les investisseurs, c’est un moyen de se constituer une épargne immobilière, sans avoir à gérer les locations, les loyers, les ventes ou les travaux. Les parts achetées sont revalorisées dans le temps et rapportent de l’argent régulièrement. L’épargne immobilière est la solution idéale pour accéder rapidement et facilement à un patrimoine immobilier, sans avoir à investir une somme importante dans un bien immobilier traditionnel. Différent d’une SCPI qui reste une société à part entière, le crowdlending, qui permet de prêter à un opérateur immobilier particulier, est aussi un moyen d’épargner dans l’immobilier.

Optez pour la mensualisation

Pour un budget simplifié, il est préférable d’opter pour des paiements mensuels, programmés à l’avance. Cette technique d’épargne permet d’allier souplesse et régularité. L’investisseur va ainsi mettre en place des mensualités pour se constituer un patrimoine immobilier, mais il conserve une certaine liberté. En effet, il peut choisir de moduler le montant de la somme versée, pour s’adapter à ses capacités financières. S’il le souhaite, il peut arrêter de développer son patrimoine immobilier à tout moment et stopper les versements périodiques. Il existe donc une certaine souplesse dans le choix d’investir dans une SCPI, même si l’épargne immobilière est financièrement intéressante sur le long terme.

Diversifiez vos investissements

Il est communément prêché que le meilleur investissement immobilier est celui qui se trouve dans votre jardin. Bien qu’il y ait un mérite à comprendre la région dans laquelle vous investissez, vous limitez vraiment votre potentiel de rentabilité en ne considérant qu’une petite zone géographique.

En envisageant d’investir dans d’autres États et villes, vous disposerez d’un large éventail d’investissements disponibles et, en fin de compte, de meilleures opportunités. En investissant dans une vaste zone géographique, vous diversifiez également vos investissements et protégez votre portefeuille contre la volatilité des marchés locaux.

Apprenez la théorie des cycles du marché

Essayez d’investir dans la bonne phase du cycle. Il ne s’agit pas de spéculer, mais d’essayer de comprendre de manière générale ce qui va se passer avec les prix de l’immobilier dans les cinq années suivantes.

Les avantages de l’épargne immobilière

L’un des avantages des SCPI est leur facilité d’utilisation. La plupart des SCPI sont des start-up, qui fonctionnent en ligne, via des plateformes numériques. Le contact est donc très direct. Le principal avantage réside dans les rendements plutôt élevés, avec un taux moyen de 4 à 5%. Ces dividendes sont bien plus élevés que pour un placement d’épargne classique. Et ce rendement ne tient pas compte de la valorisation des parts immobilières, qui augmentent de 1 à 2% chaque année. Financièrement, les SCPI sont des placements très avantageux.

Enfin, les risques sont plus limités que pour un investissement dans un seul bien, qui nécessite de faire confiance aux locataires pour le loyer. En misant sur une SCPI, l’épargnant devient propriétaire de parts concernant différents biens immobiliers, ce qui élargit la palette et limite les mauvaises surprises.

ARTICLES LIÉS