Accueil Assurance Comment calculer le prix moyen d’une assurance habitation ?

Comment calculer le prix moyen d’une assurance habitation ?

L’assurance habitation est un choix judicieux pour un logement en raison des multiples avantages qu’il procure à l’assuré. Cependant, son prix n’est pas statique et doit être défini selon plusieurs critères. Découvrez alors dans cet article tous les éléments à considérer pour calculer le prix moyen d’une assurance habitation.

Prix moyen d’une assurance habitation : comment faire le calcul ?

Pour calculer le prix moyen d’une assurance habitation, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Entre autres, on a :

A voir aussi : Que savoir de l’assurance habitation la Maaf  ?

Le profil de l’assuré

Le profil de l’assuré est l’un des principaux éléments sur lesquels se base l’assureur pour déterminer son tarif moyen. En effet, ce tarif varie selon que l’assuré ait le statut de locataire ou de propriétaire. De plus, il est possible que l’assureur demande certaines informations personnelles à l’assuré, telles que son âge et son statut professionnel. Il peut aussi demander des détails sur la composition du foyer de ce dernier au cas où il serait nécessaire d’assurer les enfants ou le conjoint.

Le cas échéant, ceux-ci bénéficieront d’une couverture identique à celle de l’assuré lorsque des dommages seront causés à des tiers. Cela est rendu possible grâce à la garantie responsabilité civile vie privée qui se retrouve d’ailleurs dans la plupart des contrats d’assurance multirisque habitation.

A lire aussi : Comment calculer son assurance groupe ?

Le lieu de résidence

Qu’ils soient humains, naturels ou technologiques, les risques diffèrent en fonction des zones géographiques. Le calcul de la prime d’assurance doit alors tenir compte de ce facteur. En effet, lorsque le lieu de résidence est très souvent atteint par des cas d’inondations ou lorsqu’il est situé à proximité des usines, le prix en est fortement touché. Cela est relatif lorsque le logement est en ville où les risques tels que le vol ne sont pas à négliger. De plus, le prix de l’assurance doit être déterminé selon la ville qui abrite le logement. Par exemple, le prix à payer à Paris, à Marseille ou à Lyon sera nettement différent de celui de Toulouse ou Strasbourg.

La nature du bien

La nature du bien est une autre caractéristique importante à considérer lors du calcul du prix de l’assurance habitation. En effet, la prime à verser sera différente selon qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’une résidence secondaire. Dans la pratique, le prix de l’assurance d’une maison est plus élevé que celui d’un appartement. Aussi, lorsque le logement est doté de certains équipements secondaires tels que la piscine et le garage, ce montant doit être en mesure d’intégrer les garanties supplémentaires et assurer la couverture de l’assuré au cas où surviendrait un sinistre.

Par ailleurs, il faut noter que les assureurs prennent également en compte le fait que l’assuré habite à l’étage ou en appartement. En effet, lorsque l’appart se trouve au rez-de-chaussée, les risques de vol ou d’inondation sont élevés. En revanche, les appartements au dernier étage sont exposés à des infiltrations d’eau.

La sécurité du logement

Il est possible que le logement dispose de plusieurs systèmes de surveillance tels que la télésurveillance et l’alarme. Ce sont entre autres des dispositifs qui participent à la sécurité du logement et à la réduction de la prime d’assurance.

La superficie du logement

Le prix de l’assurance dépend également de la superficie du logement. En effet, le risque avec un logement doté de plusieurs pièces est plus grand que celui disposant de peu de pièces. Le risque et le coût seront aussi différents lorsqu’il s’agira d’un studio.

Quel est le capital mobilier à considérer pour calculer le prix d’une assurance habitation ?

Le capital immobilier à considérer lors du calcul d’une assurance habitation est équivalent à la valeur des biens que comporte le logement de l’assuré. En effet, lorsque ce dernier souscrit une assurance habitation, il revient à l’assureur de le soumettre au choix du montant du capital de son habitation. Il s’agit donc de la valeur qui correspond aux biens tels que les meubles, les éléments de déco, les ordinateurs et l’électroménager.

Cela étant, le montant de la cotisation sera proportionnel aux biens de l’assuré. Cependant, il faudrait s’assurer de la détermination de la valeur des biens, car l’indemnisation du capital mobilier sera définie en fonction de la valeur qui aura au préalable été définie. Lorsque la valeur de ces biens sera alors sous-estimée, il en sera de même pour la prime d’assurance.

Assurance habitation : comment comparer les offres ?

Pour assurer votre habitation et être couvert si jamais il y a un sinistre ou un dommage, pensez à prendre une assurance habitation avant de signer un bail. Mais pour être sûr(e) d’avoir une couverture optimale, au meilleur rapport protection/prix. Pour cela, vous allez avoir une assurance habitation adaptée à vos besoins et à votre profil. Bien entendu, pour comparer, il faut d’abord demander des devis d’assurance logement auprès de quelques assureurs. Mais cela va prendre du temps. Pour aller plus vite, il est conseillé d’utiliser un comparateur d’assurances habitation. Il s’agit d’un outil dédié qui a pour principal objectif de présenter aux utilisateurs les meilleures assurances habitation. Vous allez trouver l’offre la moins chère mais qui comporte des couvertures suffisantes.

En général, comparer les assurances habitation sur ces sites se fait très vite, en seulement 5 minutes. Vous devez simplement remplir un questionnaire avant d’avoir plusieurs devis. Vous devez entrer différentes informations comme la surface du logement, celle des dépendances, l’estimation de la valeur du mobilier ou encore le nombre de pièces du bien. Vous devez aussi dresser au préalable vos besoins précis (garanties incontournables selon la situation du bien, les risques particuliers encourus…) pour trouver facilement l’offre la plus adaptée.

ARTICLES LIÉS