Accueil Assurance 5 conseils à prendre en compte avant de souscrire à une assurance vie

5 conseils à prendre en compte avant de souscrire à une assurance vie

Au cours de la dernière année, les contrats d’assurance-vie ont augmenté en raison de la crise du coronavirus. Cependant, beaucoup de gens ne prêtent vraiment pas attention à ce qu’ils signent ou choisissent la mauvaise assurance. Pour vous aider, découvrez ci-dessous quelques conseils afin de pouvoir choisir l’assurance qui correspond le mieux à vos besoins.

Vous devez connaître vos besoins

Lorsque vous envisagez de souscrire une assurance-vie, il est essentiel que vous connaissiez vos besoins et ce que vous attendez de l’assurance. Pour ce faire, vous devez analyser les risques auxquels vous êtes le plus exposé et être clair sur qui sera bénéficiaire de l’assurance. Les facteurs qui influent le plus sur le montant des honoraires sont : l’âge, l’état de santé, la profession que vous exercez, vos antécédents médicaux et vos loisirs. Consultez le guide Avenue des assurés pour avoir plus de détails.

A lire en complément : Quelles sont les garanties obligatoires pour une assurance emprunteur ?

Lisez toutes les conditions du contrat

La première chose que chacun devrait faire avant de signer un contrat, que ce soit avec un assureur ou de toute autre nature, est de lire attentivement le document. Grâce à une lecture approfondie de ses clauses, vous pourrez prendre connaissance de ses limites et de sa couverture. Cette pratique évitera de futurs malentendus avec l’agence d’assurance.

Choisissez un prix qui correspond à vos revenus

Selon les garanties et les caractéristiques que vous proposez à la compagnie d’assurance, le prix de votre police d’assurance peut être plus ou moins élevé. Étant une personne peu exposée aux grands risques, vous pouvez trouver une assurance-vie à des prix avec un très bon rapport couverture-prix et mieux ajustés à votre niveau d’achat.

A lire en complément : Comment souscrire votre assurance maison de haute valeur

Cherchez à connaitre les hypothèses que l’assurance ne couvre pas

Une assurance-vie a pour objet principal de couvrir les besoins découlant du décès de l’assuré. Néanmoins, certaines causes de décès ne sont pas couvertes par l’assurance ou le sont après un certain délai de carence. Certaines de ces causes sont :

  • Suicide : c’est un des risques que la plupart des assurances ne couvrent pas. Il s’agit d’un décès causé sciemment et volontairement par l’assuré.
  • Sports et activités à risque : ces activités sont souvent exclues de l’assurance-vie en raison des risques encourus par les assureurs. Cependant, si vous aimez pratiquer des sports extrêmes, les assureurs ont des assurances spécifiques pour ce type de risque.
  • Décès ou invalidité suite à un accident aérien : la grande majorité des assurances vie ne couvre pas le décès ou l’invalidité suite à un accident aérien survenu dans un moyen non autorisé pour le transport public de personnes.

Choisissez un assureur de confiance

Connaître les assureurs les plus solvables du marché est essentiel lors de la souscription de votre assurance. Il est important qu’avant de choisir entre l’un ou l’autre, vous fassiez une comparaison des avantages que chacun vous offre dans ses polices, sa solidité financière, le nombre de clients qui lui font confiance ou encore la qualité de son service client.

Aussi, il ne faut pas se laisser emporter par les prix bas. Cela peut vous amener à faire appel aux services d’un assureur peu expérimenté et peu solvable.

Vérifiez la solidité financière de l’assureur

Lorsque vous envisagez de souscrire à une assurance vie, il est primordial de vérifier la solidité financière de l’assureur auquel vous confierez votre contrat. Effectivement, cette caractéristique revêt une importance capitale dans le choix d’un assureur fiable et solide.

Pour évaluer la solidité financière d’un assureur, plusieurs critères peuvent être pris en compte. Il est nécessaire de se pencher sur sa notation attribuée par les agences spécialisées telles que Standard & Poor’s, Moody’s ou Fitch. Cette notation permet de se faire une idée de la santé financière de l’assureur et de sa capacité à honorer ses engagements envers ses assurés.

En plus de la notation, il est primordial de consulter les rapports financiers de l’assureur. Ces rapports fournissent des informations détaillées sur sa situation financière, ses actifs, ses passifs et ses résultats. Il est également recommandé de se renseigner sur les ratios de solvabilité de l’assureur, qui mesurent sa capacité à faire face à d’éventuelles difficultés financières.

Enfin, il est judicieux de se renseigner sur la réputation de l’assureur et son historique. Il est préférable de choisir un assureur qui a fait ses preuves et qui bénéficie d’une bonne réputation dans le secteur de l’assurance.

Prenez en compte les frais et les rendements de l’assurance vie

Lorsque vous envisagez de souscrire à une assurance vie, il faut prendre en compte les frais et les rendements associés. Effectivement, ces éléments auront un impact direct sur la rentabilité de votre contrat d’assurance.

Sachez qu’une assurance vie comporte généralement des frais qui peuvent varier selon les contrats et les assureurs. Il faut bien comprendre ces frais et les comparer attentivement avant de faire votre choix. Les frais couramment rencontrés sont notamment les frais d’entrée, qui sont prélevés au moment où vous investissez dans le contrat, ainsi que les frais annuels ou trimestriels liés à la gestion du contrat.

Il faut se pencher sur le taux de rendement proposé par l’assureur. Ce taux correspond aux gains que vous pouvez espérer réaliser avec votre contrat d’assurance vie. Il peut être fixe ou variable selon la nature des supports financiers choisis (fonds en euros ou unités de compte). Il est recommandé d’étudier attentivement l’historique des performances passées pour évaluer la qualité des rendements proposés par l’assureur.

N’hésitez pas à examiner en détail la politique d’affectation des bénéfices pratiquée par l’assureur. Certains assureurs redistribuent une partie des bénéfices réalisés aux assurés sous forme de participation aux bénéfices (ou participation aux résultats), ce qui peut constituer un avantage non négligeable.

Il est judicieux de tenir compte du niveau de risque associé aux différents supports financiers disponibles dans le cadre du contrat d’assurance vie. Effectivement, certains supports peuvent présenter un niveau de risque plus élevé que d’autres, ce qui peut influencer le rendement potentiel de votre investissement.

Avant de souscrire à une assurance vie, il est primordial d’étudier attentivement les frais et les rendements proposés par l’assureur. Cette analyse vous permettra d’évaluer la rentabilité potentielle de votre contrat et d’optimiser vos chances de réaliser des gains sur le long terme.

ARTICLES LIÉS