Accueil Actu Huissier : Quand faire appel à cet auxiliaire de justice ?

Huissier : Quand faire appel à cet auxiliaire de justice ?

Dans le secteur de la justice, toutes les professions sont d’une importance capitale. C’est évidemment le cas de l’huissier de justice. Ce dernier joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l’appareil judiciaire. Il est principalement connu pour faire exécuter les décisions de justice. Mais pas seulement ! Il peut être sollicité par les justiciables dans certaines situations. Découvrez dans cet article les différents cas dans lesquels vous pourrez recourir aux services d’un huissier.

Concrètement, c’est quoi un huissier de justice ?

Un huissier de justice est un officier public chargé d’exécuter des missions d’ordre légal et des décisions de justice. Il est à la fois officier ministériel et public. C’est également un auxiliaire de justice capable de servir les justiciables au même titre que l’avocat, le notaire, le greffier…

A lire également : Acheter un bien pour payer moins d’impôts

En France, la profession d’huissier de justice est une profession réglementée. Ainsi, tous les huissiers (qu’ils opèrent individuellement ou en société) sont soumis à une déontologie rigoureuse, sous l’autorité de la Chambre départementale des huissiers de justice et sous contrôle du procureur de la République.

Maintenant que vous en savez plus sur ce professionnel, voici quand lui faire appel.

A voir aussi : Bénéficier des dispositifs fiscaux en vigueur : les solutions

En cas d’impayés

Qu’il s’agisse de loyers ou de factures impayés, l’huissier de justice peut intervenir pour faciliter le recouvrement de la créance. C’est d’ailleurs la première raison pour laquelle les huissiers sont sollicités, tant par les particuliers que par les entreprises. En cas de loyer impayé, faites appel aux huissiers de justice de HUIS-HONORIS à Orléans.

En effet, les huissiers sont capables d’appliquer la loi en vigueur envers les parties concernées pour que le propriétaire puisse recouvrer sa créance. Pour y parvenir, les parties ont l’option du recouvrement à l’amiable ou celle du recouvrement judiciaire. Dans le premier cas, l’huissier interviendra comme conciliateur sans engagement de procédures judiciaires. Dans le deuxième cas, l’huissier appliquera la décision du tribunal et rendra exécutoire le paiement des créances.

Pour l’établissement d’un constat

Les particuliers peuvent également solliciter un huissier pour faire un constat. Le constat est une procédure particulière visant à relater/transcrire une situation de fait à un moment déterminé. Il constitue une preuve incontestée. Et le fait qu’il soit dressé par un huissier lui donne encore plus de valeur. On parle de constat d’huissier. Le constat peut être dressé lors d’un état des lieux pour un louage, lors d’un incident sur la voie publique, avant des travaux qui pourraient dégrader votre logement, etc.

En cas de contentieux locatif

Il se fait parfois que locataires et propriétaire ne s’accordent pas sur certains points comme l’état des lieux, une demande travaux, l’origine de certaines nuisances, etc. Dans cette situation, il est possible de saisir l’huissier. Ce dernier va établir un constat et dresser un procès-verbal de constatation.

Pour le recouvrement de la pension alimentaire

Après un divorce, les couples ayant un ou plusieurs enfants se partagent la garde de ceux-ci. Les parents sont tenus de contribuer à l’éducation et à la subsistance de leur progéniture. C’est à ce niveau qu’intervient la pension alimentaire déterminée par le juge compétent ou conclue dans un accord parental.

Le coût de la pension dépend de quelques paramètres à savoir : la capacité financière du débiteur, le nombre d’enfants impliqués et les besoins. En cas de non-paiement, de retard ou de difficulté d’obtention, le créancier de la pension peut saisir un huissier aux fins de recouvrement.

En outre, l’huissier peut aussi donner des conseils juridiques, aider à la rédaction des contrats, faire des inventaires, etc.

Pour l’exécution des décisions de justice

L’huissier de justice intervient aussi dans l’exécution des décisions de justice. Effectivement, une fois qu’un jugement a été rendu par un tribunal, il est primordial que celui-ci soit effectivement appliqué. C’est là que le rôle de l’huissier devient crucial.

Que ce soit pour recouvrer une somme d’argent allouée par le tribunal ou pour faire respecter une mesure ordonnée, telle que la restitution d’un bien ou la réalisation d’une obligation spécifique, l’huissier est chargé d’en assurer l’exécution concrète.

Grâce à son pouvoir et sa légitimité en tant qu’officier ministériel, il dispose de différents moyens coercitifs pour contraindre les personnes récalcitrantes à se conformer aux décisions judiciaires. Il peut ainsi procéder à des saisies sur salaire, sur compte bancaire ou encore sur biens mobiliers et immobiliers.

Lorsque nécessaire, l’huissier peut faire appel aux forces de l’ordre afin de garantir le bon déroulement de ces opérations et éviter tout trouble à l’exécution des décisions concernées.

Vous devez noter que toutes ces actions sont réalisées dans le strict respect du cadre légal en vigueur et dans le souci constant de préserver les droits des parties impliquées.

L’intervention d’un huissier s’avère donc indispensable dans certaines situations juridiques où son expertise technique et ses compétences professionnelles font toute la différence. Que ce soit pour le recouvrement de pensions alimentaires ou l’exécution des décisions de justice, cet auxiliaire de justice joue un rôle crucial dans la protection des droits et intérêts des parties concernées.

En cas de saisie immobilière ou mobilière

L’huissier de justice est aussi sollicité dans les situations de saisie immobilière ou mobilière. Ces procédures, régies par la loi et encadrées par des formalités strictement définies, visent à garantir le recouvrement d’une créance en procédant à la vente forcée des biens du débiteur.

Dans le cas d’une saisie immobilière, l’huissier est mandaté pour mettre en œuvre toutes les démarches nécessaires à la vente du bien immobilier appartenant au débiteur. Il s’agit là d’un processus complexe qui comprend plusieurs étapes clés. L’établissement d’un cahier des charges précisant les caractéristiques du bien ainsi que les modalités de sa mise en vente. Une publicité légale doit être effectuée afin de notifier aux tiers intéressés l’intention de vendre le bien immobilier saisi.

Une fois ces préparatifs réalisés, vient ensuite la phase d’adjudication publique où différents acheteurs potentiels peuvent enchérir sur le bien mis en vente lors d’une audience devant le tribunal compétent. Lorsque la meilleure offre a été acceptée par le juge, l’huissier procède alors à l’exécution matérielle de cette vente en établissant un procès-verbal constatant la transaction et remettant les clés au nouvel acquéreur.

Concernant les saisies mobilières, elles consistent généralement à confisquer certains biens meubles appartenant au débiteur afin qu’ils soient vendus pour permettre le remboursement partiel ou total de ses dettes. L’huissier est chargé de procéder à l’inventaire des biens saisis, d’en évaluer la valeur et de les mettre en vente aux enchères publiques.

Pensez à bien souligner que dans toutes ces situations, l’huissier agit dans le strict respect du cadre légal et garantit le respect des droits des parties concernées. Sa neutralité et son impartialité sont essentielles pour préserver l’équilibre entre les intérêts du créancier et ceux du débiteur.

Qu’il s’agisse de saisies immobilières ou mobilières, l’intervention d’un huissier de justice est indispensable pour assurer le bon déroulement de ces procédures complexes tout en veillant au respect des droits fondamentaux des parties impliquées. Son expertise technique et ses compétences professionnelles font ainsi toute la différence lorsqu’il s’agit d’exercer cette fonction primordiale au sein du système judiciaire.

ARTICLES LIÉS