Accueil Travaux Comment réussir l’installation d’une piscine à son domicile ?

Comment réussir l’installation d’une piscine à son domicile ?

Person Feet Dipping on Pool

Avoir une piscine dans sa résidence est devenu une nécessité pour se rafraîchir de temps en temps. Ce genre d’équipement favorise non seulement l’ambiance, mais aussi la détente. Elle permet de réduire le stress quotidien et de passer des moments de relaxation hors pair en été. Cependant, si installer une piscine dans sa propriété s’avère bénéfique en termes de bien-être, il convient néanmoins de savoir s’y prendre pour en profiter. Comment réussir la pose d’un tel équipement chez soi ?

Bien choisir le type de piscine

Le choix du type de piscine est l’un des aspects à éclaircir en priorité pour une installation aboutie. En effet, les commerçants proposent de nombreux modèles disponibles pour tous les budgets. Dans le cas d’une piscine coque ou béton par exemple, rendez-vous sur la page ideetravodeco.com afin d’y consulter un comparatif et avis.

A voir aussi : Installation sanitaire : quelques points à comprendre

Si vous souhaitez minimiser les travaux durant votre installation, vous avez la possibilité d’opter pour un bassin hors sol. Ceux-ci se déclinent en plusieurs matières telles que le bois, le métal ou encore le PVC. Le seul véritable point faible de ce type d’installation concerne sa durée de vie qui se trouve relativement faible.

A contrario, les propriétaires désireux de jouir d’une meilleure longévité peuvent pencher plutôt pour les bassins enterrés. Les piscines naturelles sont, pour leur part, les options les moins plébiscitées, en raison des coûts qu’elles engendrent. Au moment de choisir, il faudra juste tenir compte de ses envies et de son budget.

A lire également : Combien coûte une rénovation de maison ?

Prendre en compte les obligations légales

Avant de commencer les travaux d’installation de votre piscine, vous devez prendre en compte les restrictions légales. En outre, un permis de construire s’avère indispensable pour les piscines enterrées de plus de 100 m², les constructions intérieures d’au moins 20 m² et les abris de plus d’un mètre 80.

En dehors de ce document, il est possible que l’on vous exige une pré-déclaration. Les bassins enterrés excédant les 10 m² sont assujettis de taxes foncières et d’habitation. Ces types de constructions nécessitent aussi plusieurs équipements de sécurité comme les barrières de protection, un abri, une couverture et un système d’alarme.

Choisir le bon emplacement

Dans un domicile, tous les espaces ne sont pas adaptés à l’installation de tout type de piscine. Pour un bassin hors sol par exemple, il est préférable de choisir une surface plate. L’installation sur un emplacement comportant des pentes pourrait fragiliser la structure et rendre beaucoup moins solide la pose. De surcroît, la position de vos voisins pourrait vous édifier sur l’endroit idéal pour implanter votre piscine. En principe, l’installation d’un bassin face à une route est à esquiver ! Vous devez plutôt utiliser une partie de votre espace, camouflée par une barrière ou une clôture.

Penser à l’entretien

L’aspect entretien peut également vous aider à mieux vous décider quant au choix idéal pour votre installation. Brossage des parois, produits dégraissants, le nettoyage de l’intérieur du bassin permet de jouir d’une utilisation plus saine et confortable. Au même titre que le bassin, les filtres nécessitent, eux aussi, un entretien régulier. À fortiori, vous devez vous renseigner sur les options de nettoyage possibles pour votre équipement. Afin d’économiser du temps et de l’argent, il est intéressant de mettre le cap sur les installations offrant une maintenance facile.

ARTICLES LIÉS