Accueil Immo Comment réduire son impôt sur le revenu en investissant dans les monuments historiques 

Comment réduire son impôt sur le revenu en investissant dans les monuments historiques 

Vous êtes un investisseur à la tête d’une importante entreprise. Vous voulez maximiser vos profits en réduisant votre impôt sur le revenu. Découvrez dans cet article les avantages fiscaux que vous procure l’investissement dans les monuments historiques.

Monuments historiques 

Les monuments historiques sont des biens immobiliers qui ont des valeurs symboliques grâce à leur intérêt historique, culturel ou esthétique. Ils incarnent généralement une époque et une civilisation. Ils sont de ce fait très précieux et doivent être conservés.

A lire également : Investir dans un bien neuf à la rochelle

C’est pour encourager leur conservation que la loi monuments historiques de 1913 a été conçue pour réduire l’impôt sur le revenu des détenteurs de ces monuments qui les place sous investissement locatif. Cette loi procure de nombreux avantages fiscaux pour ces propriétaires. Il s’agit :

  • d’une déduction de 100 % des travaux de restauration sur un, deux ou trois ans sans aucune limitation de montant ni notion de plafonnement ;
  • d’une déduction du déficit foncier du revenu global y compris des intérêts d’emprunt et des frais accessoires à un emprunt ;
  • d’une exonération des frais de succession dans le cas d’une convention avec le Ministère de la Culture.

Aussi, l’achat des monuments historiques présente beaucoup d’autres avantages de défiscalisation grâce à leurs statuts.

A lire aussi : Investir dans l’immobilier : Pourquoi faire appel à un conseil en investissement immobilier ?

L’acquisition des monuments historiques comme achat dans l’ancien

En effet, outre les avantages de défiscalisation traditionnelle que vous procure l’acquisition des monuments historiques conformément à ladite loi, elle vous donne également d’autres avantages fiscaux compte tenu de leur statut. 

En tant que biens immobiliers datant d’une certaine époque (ce qui sans doute leur a permis d’être inscrits dans les monuments historiques), leur achat vous octroie des avantages économiques relatifs à l’achat dans l’ancien. Bien qu’il soit exigé de réaliser des travaux dont le montant représente 25 % du coût total, il faut en effet souligner que le prêt à taux d’intérêt zéro existe pour l’immobilier dans l’ancien. Même si dans le contexte des monuments historiques, il est primordial d’avoir l’aval de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) avant tout réhabilitation ou rénovation. Il faut bien retenir que si le coût de vos travaux remplit les conditions requises pour les achats immobiliers anciens, vous bénéficierez de cette faveur. 

Vos avantages seront encore plus d’une grande largesse si vous mettez votre investissement immobilier dans les monuments historiques en investissement locatif. En effet, la loi Denormandie prévoit une réduction d’impôt sur le revenu des investissements locatifs dans l’ancien.

La loi Malraux, un atout majeur de défiscalisation : une aubaine pour l’investissement dans les monuments historiques

La loi Malraux est un dispositif législatif conçu pour encourager la protection et la conservation du patrimoine architectural. Elle prône notamment une défiscalisation immobilière sur le revenu des propriétaires engagés dans des travaux immobiliers de rénovation sur un bien ancien à caractère historique. Vous pouvez bénéficier des avantages de cette défiscalisation en investissant dans l’achat des monuments historiques situés dans les zones ciblées par cette loi.

L’investissement dans les monuments historiques vous concède une panoplie d’avantages fiscaux qui vous permettront de multiplier considérablement votre chiffre d’affaires. 

ARTICLES LIÉS